De quoi s’agit-il ?

La Révélation d’Arès est la retranscription sur le vif des paroles entendues par Michel Potay lors des évènements qu’il subit en 1974 et 1977 à Arès, petite bourgade située à 50 km de Bordeaux au bord du bassin d’Arcachon.

Ce que dit La Révélation d’Arès n’a rien de nouveau mais n’a encore jamais été accompli, d’où ce rappel insistant pour que l’homme comprenne enfin qu’il n’y a pas à attendre un changement extérieur à lui-même s’il n’y pas d’abord un changement à l’intérieur de lui. Depuis des millénaires, l’homme est le créateur de son propre malheur par effet de boomerang les uns sur les autres (mensonge, cupidité, violence, guerre,…). C’est à l’homme de choisir résolument de mettre un terme à ce cycle de vengeance et de souffrance sans fin.

La Révélation d’Arès n’appelle pas à croire en ceci ou en cela, elle est d’abord libératrice : agis, crois et vis comme tu le veux du moment que tu aimes tous les hommes y compris tes ennemis, que tu pardonnes toutes les agressions, que tu cherches à construire la paix avec tous, que tu te libères de tous préjugés, de toutes peurs, de tous pouvoirs sur les autres. Ce retournement de sa propre vie est appelé pénitence dans La Révélation d’Arès dans un sens dynamique et créateur. Personne ne peut choisir ou imposer à un autre d’être pénitent. C’est une décision personnelle propre à chacun. C’est dans la constance sur plusieurs générations d’un nombre suffisant de femmes et d’hommes s’engageant dans la pénitence que le monde changera inévitablement. Ce changement est tout le sujet de La Révélation d’Arès.

Ce site est une initiative de l’ASBL Un Jardin dans la Tête – Belgique